vendredi 24 février 2012

Machines de guerre Médiévales

On doit beaucoup de choses au Moyen Age. Que ce soit les cathédrales, la notation musicale ou le moulin hydraulique, la période médiévale a été plutôt riche en innovation. Mais là où l'avancée a sans doute été la plus significative c'est dans l'armement et les machines de guerre.

Les premières machines de guerre apparaissent durant l'antiquité. Par exemple, les catapultes étaient très utilisées par l'armée romaine, mais c'est sans doute au sein de l'armée d'Attila qu'elles font leur apparition.


Bon les Huns n'étaient peut être pas si bête, 
mais ils n'en restaient pas moins cruels ! 

Lors des guerres des Gaules, Jules César est contraint de laisser de côté ses catapultes et la plupart de ses machines. Le climat du nord de l'Europe (humidité et basses températures) fait que les tendons et les cuirs qui actionnent les machines , se détendent et les rendent inutilisables.
Il faudra attendre les croisades, pour que l'Europe redécouvre ces machines de guerre, et les adapte au climat européen.
Haaaa les croisades, que serait devenu l'Europe sans tout ces savoirs empruntés et ces richesses volées ?


"Bon, vous nous donnez vos mathématiques, vos machines de guerre, 
vos lieux saints, vos richesses matérielles et la philosophie grecque.
Et nous en échange ont vous donnes la bonne parole, le salut éternel et le typhus !
Marché conclu ?" 

Ce qui explique aussi ce développement des machines de guerre au milieu du Moyen Age, c'est le passage de fortifications et des châteaux en bois, à des fortifications et des châteaux en pierre. D'où la nécessité de perfectionner les machines de jets et de sièges.
On distingue plusieurs types de machines:

_les machines à balancier ou contre poids (comme le trébuchet)
_les machines à traction humaine (comme la bricole)
_les machines de siège (comme le bélier)
_les machines à ressort (comme l'arbalète à tours)

Les machines les plus anciennes sont les machines à traction humaine, comme la bricole ou le mangonneau.
La bricole lançait de petits projectiles en haut des remparts fortifiés, vers les assaillants qui venaient en contre bas. Elle avais une portée assez faible (quelques dizaines de mètres), et il fallait entre 5 et 6 hommes (ou femmes, généralement) pour la faire fonctionner.
Une chronique d'époque cite le cas d'un homme fait prisonnier, et renvoyé dans son camp à l'aide d'une bricole.


"Il a commencé à me poser des questions, le types de projectiles, 
la distance de jet, si j'étais mariée...  Ça m'a saoulé"


En suite il y a les machines à balancier (ou contre poids), la plus célèbre machine de cette famille est sans doute le trébuchet, mais la plus perfectionnée et performante est de loin le couillard. Avec une très grande précision, capable d'envoyer des boulets de 35 à 80 kg, un rendement de 10 coups par heure (contre deux pour le trébuchet) et seulement 4 à 6 hommes pour le faire fonctionner (contre une soixantaine pour le trébuchet).




La finesse et l'humour français dans un seul mot...


Le couillard est constitué d'une longue perche placée sur un axe. A l'une des extrémités se trouve deux huches (ou bourses) servant de contre poids. Les projectiles sont placés dans un réceptacle (appelé fronde) à l'autre extrémité.
Pour l'actionner, on abaisse l'extrémité où se trouve le réceptacle au moyen de cordes, la perche est maintenue en place à l'aide d'un crochet et d'un loquet, on place le projectile dans la fronde, le loquet est ouvert à l'aide d'une corde et le projectile est envoyé.


Un schéma d'une utilité relative !


Enfin il y a les machines de sièges (beffroi et bélier) et les machines à ressort (arbalète à tours).



L'arbalète à tour était réputée très puissante et très précise, jusqu'à 300m.
Une chronique rapporte le cas d'un trait ayant transpercé 3 hommes et un cheval avant de se ficher dans un porte.


Les chroniqueurs du Moyen Age avaient
quand même tendance à exagérer les faits !


Et voilà, c'est fini pour les machines de guerre. Et si vous estimez n'avoir rien appris avec cet article, vous avez qu'à faire vos recherches vous mêmes, bande de fainéants ! 

Sources:
machines de guerre au moyen Age. De Renaud Beffeyte
wikipédia
wikipédia
la visite guidée du château de Tiffauges

1 commentaire: